×
bg
Pssst! LA LIVRAISON,
C'EST CADEAU*

Profitez-en tout de suite
grâce au code déjà indiqué
dans votre panier ! ----

J'en profite* Offre valable sur votre 1ère commande,
livraison en Point Relais(r), hors articles volumineux.

Bienvenue
sur l'espace conseils

De la première écho ou cap du pot en passant par le choix du siège auto… On a répondu à tout dès qu’il s’agit de vos enfants et vous !

Le développement du goût chez bébé

Les différentes étapes à ne pas négliger !

Essentiel pour son bien-être, l’approche du goût, va déterminer son alimentation future. Alors, pour son plaisir mais aussi pour sa santé, contribuez dès à présent à l’éveil de ce sens et faites-le savourer !

Le goût pendant la grossesse


Dans le ventre de sa maman, bébé fait la connaissance, au quotidien, de nombreuses saveurs ! Ainsi, à la naissance, il connaît déjà les goûts sucrés, salés, acides et amers ! Mais son apprentissage ne fait que commencer...

De son voyage intra-utérin, le petit gourmand a donc conservé un net penchant pour tout ce qui est sucré… mais une partie de ses préférences gustatives reste encore à définir ! Et vous allez pouvoir l’initier à ce nouveau monde aromatique dès les premiers mois de sa vie !

Les premiers mois d'éveil au goût


Beaucoup plus sensible aux goûts qu’un adulte, bébé ne manquera pas de vous faire constater ce qu’il aime et n’aime pas ! Ses mimiques amusantes de plaisir ou de répulsion parleront d’elles-mêmes ! Inévitablement, il va passer par une phase capricieuse où il rejettera presque systématiquement ce qui est nouveau. Restez alors sur votre position. C’est très important de le guider vers la variété en lui présentant plusieurs fois les aliments qu’il repousse car il finira sûrement par les apprécier ! La répulsion est un phénomène tout à fait normal lié à divers facteurs. L’étonnement d’une texture, la couleur de l’aliment, la surprise des papilles…

Peu à peu, ses goûts vont s’enrichir, se développer... et même changer ! Si jusqu’à ses 7 ans ses attirances iront vers le sucré, donnez-lui toujours l’occasion de faire connaissance avec les aliments nouveaux ! Il n’est pas question de le forcer car il pourrait ne plus vouloir tenter de nouvelles expériences mais de lui apprendre à goûter quand même ! S’il a des changements d’appétit, de préférences ou encore des attitudes contradictoires, ne vous en inquiétez pas et continuez à lui présenter des aliments équilibrés pour qu’il se familiarise avec et mange sainement.

Les plaisirs gustatifs de bébé


Manger est loin d’être un acte insignifiant pour bébé. Quand il est nourrisson, la tétée ou le biberon sont un moment privilégié, de partage et d’amour réciproque avec sa maman ou son papa, durant lequel il ressent sécurité, plénitude, détente, bien-être… Alors, il est important d’entretenir ce plaisir avec le repas lorsqu’il grandit.

Faites du repas un vrai moment de retrouvailles et d’échange. Voyez et faites voir à votre enfant l’alimentation équilibrée comme un élément positif et agréable et surtout, surtout, sachez être patients… et il n’en deviendra que plus gourmet !