×
bg
Pssst! LA LIVRAISON,
C'EST CADEAU*

Profitez-en tout de suite
grâce au code déjà indiqué
dans votre panier ! ----

J'en profite* Offre valable sur votre 1ère commande,
livraison en Point Relais(r), hors articles volumineux.

Bienvenue
sur l'espace conseils

De la première écho ou cap du pot en passant par le choix du siège auto… On a réponse à tout dès qu’il s’agit de vos enfants et vous !

Comment encourager l’éveil musical chez bébé ?

Tous les enfants viennent au monde avec une sensibilité aux sons mais seuls quelques heureux élus bénéficient d’une oreille musicale ! Ces mélomanes en herbe n’aspirent qu’à une chose : partir à la découverte du monde sonore. Cette capacité n’est pas innée comme certains le prétendent ! Aussi grandiose qu’il soit, le compositeur Mozart ne jouissait pas du gène « génie » ! Toutefois, baigné depuis sa vie intra-utérine dans un univers sonore varié, il s’est éveillé plus facilement à la musique. Si vous souhaitez comprendre la virtuosité de votre prodige, ce qui suit va vous intéresser...

Le développement de l’oreille musicale chez le nouveau-né


Bien avant la naissance

L'ouïe de bébé se développe au fil du temps. Le nourrisson est sensible aux sons. Les vibrations et les intonations environnantes viennent déjà chatouiller sa peau et son appareil auditif.
Dans le ventre de maman, le rapport, bien que passif, qu’il entretient avec les sons a sur lui des effets bénéfiques. Déstressante, la musique éveille également l’ensemble de ses fonctions mentales et physiques, permettant ainsi de développer son intellect.

Dès la naissance

Bébé est en mesure de reconnaître vos morceaux de musique préférés, ceux qui vous tiennent à cœur et que vous écoutiez régulièrement pendant votre grossesse. Une simple pression sur la touche « Play » de votre chaîne Hi-fi et il se calme ou manifeste son intérêt ! La musique lui permet de ressentir des émotions ainsi qu’une sensation de protection qui lui rappelle la sécurité du ventre de sa maman lorsqu’il était bercé par les battements de son cœur. Mais les vertus de la musique ne s’arrêtent pas là. Ainsi, les partitions mélodieuses l’aident à se concentrer, à développer sa capacité d’écoute, à stimuler sa créativité, à mieux appréhender l’univers qui l’entoure…

Au moment de coucher votre bébé, passez-lui un morceau qu’il connaît ou de la musique classique. Il trouvera le sommeil plus facilement. Mais prenez garde au volume sonore. Ses oreilles si sensibles préfèrent les musiques paisibles, calmes, aux décibels trop élevés.
Aucun doute, la musique adoucit les mœurs et participe pleinement au bon développement de votre enfant.

La découverte de la musique par les chansons


Poussez la chansonnette ! Les enfants adorent les comptines, les berceuses et les chansons d’enfance. Leurs petites mains vous accompagnent en rythme quand le morceau leur plaît.

Certaines voix leur plaisent plus que d’autres mais c’est la vôtre que bébé préfère. Jouez jusqu’au bout le rôle de « parent star » et n’hésitez pas à chanter sur les plages musicales. Chaque moment de la journée se prête parfaitement à un style de musique différent. Une berceuse est la bienvenue lorsque bébé est en phase de relaxation tandis qu’une chanson entraînante et rythmée le réjouit en phase d’éveil. Véritable moyen de communication ludique, la musique lui permet de vivre de nombreuses expériences. Elle stimule ainsi considérablement sa faculté d’écoute, sa concentration, sa mémoire ainsi que son sens artistique !

Quand bébé devient musicien...


La musique participe au développement général de votre enfant. Quand il en écoute, la totalité de son cerveau est sollicité. Bien vite, et grâce à vos encouragements, il s’aperçoit alors que l’écoute de la musique et la production de sons sont deux choses bien distinctes. Émettre des sons le fascine et l’interpelle.

Jouets musicaux ou vrais instruments, que choisir ?

Alliez les deux mais privilégiez les instruments solides comme le tam-tam ou l’harmonica… Il n’y a pas d’âge pour se sentir musicien mais certains instruments de musique pour enfants sont plus adaptés que d’autres ! Il faut donc attendre qu’il puisse se stabiliser en position assise avant de lui mettre un tam-tam dans les mains. Evitez les baguettes ou les maracas qui ont vite fait de se retrouver dans la bouche. Laissez-le s’amuser à faire tomber des objets sonores ou les taper les uns contre les autres. Sa sensibilité musicale n’en sera que meilleure !

Inscrire bébé à un atelier musical

Petit prodige du « boum-boum » et du « tap-tap-tsouin-tsouin », vous sentez en lui un potentiel. En tout cas, il s’amuse comme un fou. Dès trois ans, vous pouvez alors l’inscrire dans un atelier musical. La musique y est abordée de façon ludique. Jeux, danses, chants sont de la partie pour le plaisir de votre enfant. Il sera invité à découvrir des jardins musicaux et à plonger dans un univers onirique et musical. Outre le fait de développer sa créativité et sa réflexion, cette éducation par les sons facilite le développement de son langage, de la lecture, de l'expression tout en favorisant sa sensibilité émotive et esthétique. Abordant la musique au sein d’un groupe, ses rapports sociaux n’en seront que plus simplifiés.

Véritable mine d’or, la musique ne présente que des bienfaits. Elle lui procure un enrichissement complet. Guitare, piano, flûte, violon, saxophone ou batterie : reste à savoir lequel de ces instruments aura par la suite les faveurs de votre apprenti musicien…