×
bg
Pssst! LA LIVRAISON,
C'EST CADEAU*

Profitez-en tout de suite
grâce au code déjà indiqué
dans votre panier ! ----

J'en profite* Offre valable sur votre 1ère commande,
livraison en Point Relais(r), hors articles volumineux.

Bienvenue
sur l'espace conseils

De la première écho ou cap du pot en passant par le choix du siège auto… On a réponse à tout dès qu’il s’agit de vos enfants et vous !

L'évolution du toucher chez bébé

Au même titre que le goût, l’odorat, l’ouïe ou la vue, le toucher est un sens indispensable. C’est d’ailleurs le premier qui se développe chez le fœtus. Mais la naissance propulse bébé dans un véritable bouleversement de ses perceptions tactiles. Il va alors redécouvrir ce sens pour son plus grand bonheur, et par la même occasion, le vôtre.

Le développement du toucher chez bébé


Bébé s’éveille aux sensations du toucher dans le ventre de sa maman grâce au liquide amniotique. Il se laisse bercer par les mouvements, perçoit les caresses sur le ventre. Il est à l’affût du moindre contact... Au 6ème mois de grossesse, l’ensemble de son système tactile est prêt à fonctionner. Les premières véritables informations qu’il reçoit sont incontestablement les messages transmis par la peau. Dès le quatrième mois de grossesse, il affectionne tout particulièrement les sensations tactiles qu’il discerne mieux. Le tour de sa bouche devient sensible. C’est pourquoi il se met à sucer plus souvent son pouce.

Confortablement lové pendant neuf mois dans la chaude enveloppe du liquide amniotique, bébé va bientôt découvrir les nouvelles sensations qui l’attendent à l’extérieur. Après l’accouchement et le choc de la fraîcheur aérienne, c’est le creux des bras de ses parents qui remplace ce cocon sécurisant. Bébé apprécie ce contact doux et chaleureux avec la peau maternelle et paternelle. Un baiser déposé tendrement ou la rencontre avec le sein de sa maman suffisent à le rassurer. Cette relation tactile joue un rôle dans la communication affective et le lien d'attachement. Comme pour retrouver l’abri que constituait le nid douillé qu’était le ventre de sa maman, bébé aime être câliné. Il sollicite constamment ce contact pour se prouver qu’il est aimé. Et vous prendrez plaisir à calmer ses chagrins en le lovant au creux de vos bras.

L’utilisation de sa main


Les premiers mois bébé touche surtout avec la bouche. Il ne sait ni diriger sa main, ni attraper, ni prendre. Ses petites menottes recroquevillées, le nourrisson se limite à les poser sur le sein ou le biberon et à porter ses doigts à la bouche. Progressivement, ce tâtonnement laisse place aux gestes intentionnels.

Vers 4 mois

Curieux, ce trublion est très intrigué par ses mains qu’il suce et palpe régulièrement vers quatre mois. Ses gestes se font plus précis. Il commence alors à tendre la main vers des objets qui l’intéressent et à les toucher. Tant que cela reste sans danger, laissez-le choisir ce qu’il désire. De cette façon, il peut éprouver des sensations diverses et faire connaissance avec son environnement. Sèches, caoutchouteuses, grainées, glissantes, rugueuses ou satinées, emmenez-le à la découverte des matières : une grande aventure tactile commence. Il appréciera certaines étoffes, en détestera d’autres, tombera sous le charme de certains matériaux. Faites-lui goûter aux joies de ce langage universel, il n’en sera que plus touché.

Au 5ème mois

Sa préhension s’est considérablement améliorée. Il sait désormais attraper des objets en se servant de tous les doigts de sa main. Quel bonheur de pouvoir porter ses jouets à la bouche ! Les contacts tactiles lui procurent énormément de plaisir. C’est grâce au toucher qu’il mémorise les formes, les matières et les textures.

Plus bébé touche, plus il devient habile. De mois en mois, ses gestes s’affirment et gagnent en assurance.

Entre 9 et 12 mois

Bébé acquiert ce que les pédiatres appellent le réflexe pince pouce-index. Il est maintenant capable d’attraper un objet entre ses doigts. Ce n’est ensuite que progressivement et à force d’expérience qu’il saura se servir pleinement de ses deux mains. Prévoyez donc de lui offrir un tapis d’éveil dès son plus jeune âge. Composé de différents tissus, ils sont assez grands pour qu’il perçoive correctement les textures et puisse poser ses deux mains sur la même matière. De la sorte, bébé pourra partir à la découverte de ses sensations pour son plus grand émerveillement.

Les massages et autres bienfaits du tactile chez bébé


Lors du bain, du repas, au moment du change, bébé découvre son corps et profite avec plaisir des caresses et des gestes affectueux de son papa et sa maman.
Voici quelques petits conseils pour jouer davantage avec cette sensation du toucher et participer au bien-être de votre enfant:

Pour plus de complicité

posez bébé nu contre votre peau après le bain. Ce contact tendre et moelleux saura l’apaiser.

Pour son confort

enveloppez-le dans des matières douces, au contact tiède et agréable.

Pour son bien-être

caressez-le et massez-le, ces gestes lui procurent une douce chaleur synonyme de bonheur. En effet, le massage est un moment d’échange, de communication et de plaisir partagé. Il favorise l’attachement et apporte relaxation, détente et sommeil. Il stimule tous les systèmes (circulatoire, gastro-intestinal, respiratoire, immunitaire, …) ainsi que l’éveil, l’attention et la mémoire. Il soulage également de certains troubles bénins comme les douleurs liées aux coliques ou aux poussées dentaires.

La peau est l’organe sensoriel le plus développé. Elle apporte une quantité incroyable de stimulations. Chatouilles, câlins, caresses sont propices au bon développement de votre enfant. Cajolez-le, dorlotez-le, effleurez-le et embrassez-le... Sa joie n’en sera que plus grande !