×
bg
Pssst! LA LIVRAISON,
C'EST CADEAU*

Profitez-en tout de suite
grâce au code déjà indiqué
dans votre panier ! ----

J'en profite* Offre valable sur votre 1ère commande,
livraison en Point Relais(r), hors articles volumineux.

Bienvenue
sur l'espace conseils

De la première écho ou cap du pot en passant par le choix du siège auto… On a répondu à tout dès qu’il s’agit de vos enfants et vous !

Comment reconnaître une poussée dentaire chez bébé ?

Nos conseils pour la détecter symptômes et soulager bébé !

Le temps de la petite souris est encore loin et pourtant les dents de lait pointent déjà le bout de leur nez ! La poussée dentaire est une étape marquante dans le développement de bébé. Du 6ème mois à ses 3 ans, elles vont se succéder, mais le chemin pour arriver à 20 petites dents bien blanches est encore loin ! Et avant de se montrer, elles doivent traverser toute la muqueuse de la gencive. Bébé sera alors sûrement un peu plus grognon que d’habitude !

A quel âge arrivent les premières dents ?


L’âge où poussent les premières dents est très variable d’un enfant à un autre. Rien ne sert d’attendre désespérément, lampe de poche à la main, que la première pointe le bout de son nez car elle peut sortir dès 3 ou 4 mois chez certains, à plus d’un an chez d’autres ! Mais quelques bébés sont des surdoués de la dent de lait ! À peine venus au monde qu’ils arborent déjà une quenotte...

L’ordre de sortie des premières dents


Dès le 7ème mois de grossesse, les dents de lait se forment ! Pour leur apparition dans le monde aérien, tout est programmé. Dans l’ordre d’arrivée : les incisives centrales inférieures sont généralement en tête, entre le 6ème et le 10ème mois en moyenne. Talonnées de près par les incisives centrales supérieures entre le 7ème et le 12ème mois. Suivent ensuite les incisives latérales inférieures et supérieures entre le 7ème et le 16ème mois.

Bébé est alors armé pour grignoter avec ses petites dents ! Vers 1 an, les premières molaires inférieures apparaissent ainsi que les canines. Votre enfant va pouvoir bientôt manger comme un grand c'est-à-dire broyer et mastiquer. Dans la queue du peloton : les secondes molaires. Elles n’émergent qu’entre le 20ème et le 33ème mois. La sortie des dents est donc une aventure de presque 3 années. Votre enfant aura alors 20 belles petites quenottes immaculées.

Les symptômes des poussées dentaires


Pour faire sa place, la dent doit forcer la chair qui l’entoure puis la muqueuse de la gencive. Mais ces arrivées successives doivent se faire naturellement, sans intervention. Vous ne pouvez donc pas aider votre enfant en accélérant cette poussée. La muqueuse étant très résistante, la poussée dentaire provoque généralement une inflammation stérile. Apparaît alors une petite boursouflure rouge au niveau de la gencive. Cependant, certains traversent cette période sans manifester quelque inconfort que ce soit...

Les symptômes les plus couramment associés à la poussée des premières dents sont :

  • Une rougeur des joues et des fesses.
  • Une irascibilité, une agitation, une nervosité accrue, un état grognon.
  • De la température.
  • Des selles un peu molles voire de légères diarrhées.
  • De la fatigue.
  • Une hypersalivation.
  • Un manque d’appétit.

Aider bébé à supporter la douleur


Il existe de multiples façons d’aider bébé dans cette aventure parfois difficile. Commencez par exemple par lui proposer un anneau de dentition : en le mastiquant, cela lui permettra de se soulager à toute heure de la journée et de la nuit. Vous pouvez également masser ses gencives délicatement avec un doigt bien propre éventuellement trempé dans du sérum physiologique.

Certains baumes ou pommades anesthésiantes peuvent aussi venir à bout des douleurs les plus lancinantes. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien. Une autre alternative : les traitements homéopathiques. Ils sont le plus souvent assez efficaces.

Enfin, lorsque vous emmenez votre bout de chou au lit, installez-le de façon à ce qu’il ait la tête légèrement soulevée. En position couchée, la douleur est plus vive car la pression sanguine est plus importante. Et si ses nuits sont vraiment difficiles, utilisez, sur l’avis de votre médecin, un suppositoire anti-douleur pour qu’il retrouve son sommeil.

Comment prendre soin des dents de lait ?


Pourtant, les sourires de bébé illuminent vos journées de leur blancheur. Ses petites quenottes sont bel et bien visibles ! Moins minéralisées que les dents définitives, elles sont éclatantes. De petite taille et dentelées (environ 1,6 cm), elles se serrent comme pour se réconforter. Néanmoins, leur racines n’étant pas calcifiées, elles restent fragiles et à surveiller. Les caries ne sont pas réservées aux dents définitives.

Les soins bucco-dentaires ne sont pas à négliger et sont à effectuer dès l’apparition des premières dents. Une brosse ou une gaze imbibée d’eau enroulée autour du doigt et le tour est joué ! Le dentifrice n’est pas nécessaire mais sachez qu’il en existe aujourd’hui pour les bébés. Vous éliminez ainsi la plaque dentaire et instaurez le rituel du brossage de dents quotidien.

La première visite chez le dentiste peut s’effectuer dès l’âge d’un an. Cela, pour mettre en place de bonnes règles d’hygiène et faire le point avec les parents concernant l’alimentation de l’enfant, les habitudes familiales mais aussi informer sur le brossage des dents. La seconde visite n’aura lieu que vers l’âge de deux ou trois ans selon les cas, puis peut s’instaurer une visite annuelle.

Les premières dents commencent à tomber entre 5 et 8 ans. Ce sera le moment des sourires éclaircis mais tellement adorables ! La généreuse petite souris pourra alors accomplir sa mission pendant les rêves de votre bout de chou !