Jusqu’à -40% sur la sélection été !

Plus que jours dans le club vertbaudet    |   Pour en profiter 1 an de plus, une commande de 3 articles suffit !

Menu ×

Retrouvez vos avantages et offres !

Je me connecte

Pas encore client ?Je m'inscris

Fermer

Souriez !vous faites partie du
Club Vertbaudet

Fermer

× Continuez à bénéficier
de tous les avantages du club !
-15%
de RÉDUCTION minimum
toute l'année
et bien plus encore... Pour en profiter 1 an de plus,
1 commande de 3 articles suffit
J'en veux encore !club vertbaudet

Accueil>Reprendre le travail après une naissance - vertbaudet
×

Pssst! LA LIVRAISON,
C'EST CADEAU*

Profitez-en tout de suite
grâce au code déjà indiqué
dans votre panier ! ----

J'en profite* Offre valable sur votre 1ère commande,
livraison en Point Relais(r), hors articles volumineux.

Espace Conseils

Reprendre le travail après une naissance

Nouvelle organisation, mode d’emploi

Il y a quelques décennies, les choses étaient “simplissimes” : papa travaille, maman s’occupe des enfants ! Mai 68 passé par là, les femmes ont revendiqué plus d’égalité dans la répartition des rôles : “un enfant quand je veux, un travail si je veux” ! Entre trucs pratiques et débrouilles, passage en revue des choses à ne pas oublier pour concilier sereinement travail et enfant.

Choisir un mode de garde adapté


Halte-garderie, crèche familiale, crèche parentale, crèche collective ou garde à domicile, jeune fille au pair, assistante maternelle... Une fois votre choix fait, deux mots d’ordre s’imposent pour reprendre le travail sans stresser : la confiance et la prévoyance.

Pour les modes de garde en collectivité, prévoyez son inscription dès le début de la grossesse. Prévoyance toujours quand bébé a enfin obtenu sa place : en cas de maladie, il ne sera malheureusement pas forcément le bienvenu ! Pensez alors à une solution de repli rapide, grands-parents ou bonne copine !

Pour les modes de garde individuels, l’appréhension est autre : la responsabilité de votre bébé - la chair de votre chair – repose alors sur les épaules d’une seule et même personne, alors pas question de se tromper ! Pour choisir votre assistante maternelle, l’agrément est une condition indispensable mais pas suffisante : posez-lui des questions précises quand vous la rencontrez, et n’hésitez pas à rentrer dans les détails lors de la signature du contrat pour gagner en sérénité par la suite. Mieux vaut mettre les choses à plat au départ plutôt qu’entre 2 portes quand vous viendrez chercher bébé le soir. Vous pourrez ainsi établir une relation de confiance primordiale pour partir au travail le cœur léger. Et le meilleur des baromètres, c’est votre enfant : si le soir vous le retrouvez souriant c’est que vous avez déniché une super nounou et vous pouvez maintenant vous détendre !

Et quel que soit le mode de garde que vous aurez choisi, conseil d’ami : passée la porte de la maison, laissez vos problèmes de boulot... au boulot. « Au début, j’essayais de rapporter du travail à la maison, pour rattraper mon retard » témoigne Anne, maman de Clément et associée dans une étude notariale. « Mais c’était compliqué, mon bébé pleurait beaucoup, j’ai arrêté. Aujourd’hui, au lieu de 12H par jour avant ma grossesse, je travaille « seulement » 10H ! C’était un peu difficile à accepter pour mes associés au début, mais je tiens bon ! »

À la maison : entre lâcher prise et organisation


C’est bien connu, à 18H, les parents entament leur “ deuxième journée de travail ”. Au planning : les incontournables rendez-vous du bain, des jeux et du repas !

L’idée pour gagner en sérénité, c’est de prioriser !

Vous pouvez par exemple prendre conscience, comme Sophie que bébé survivra à une journée sans bain : « Au début, je voulais tout bien faire. Et puis, je me suis dit qu’il était inutile que ma deuxième journée soit aussi stressante que la première ! » Delphine, elle, donne le bain juste avant le coucher, ce qui transforme ce passage obligé en rituel de détente apprécié par tous.

Comme Anne, vous pouvez aussi faire le choix de la nounou à domicile : « Quand je rentre, Clément a pris son bain, le repas est prêt, je peux me consacrer tout à lui ! » Une solution-facilité qui a un prix, certes, mais que vous pouvez raisonnablement envisager si vous avez 2 ou 3 enfants à faire garder.

Enfin, pour gagner du temps le soir, vous pouvez préparer et congeler en petites portions les petits plats de bébé le week-end pour n’avoir plus qu’à les réchauffer le soir en rentrant à la maison.

Au bureau, à la maison, avec votre assistante maternelle ou la crèche, reprendre le travail demande des petits réglages un peu partout pour vous simplifier la vie ! Mais après quelques mois votre nouveau quotidien sera bientôt rodé et cette sensation de courir après le temps ne sera plus qu’un lointain souvenir (ou presque) !

Bonjour !
Vous venez aujourd'hui sur le site pour…
Êtes-vous sûr(e) de vouloir réinitialiser votre espace ?

Toutes vos informations renseignées seront supprimées et vous serez de nouveau invité(e) à remplir notre questionnaire.

Pour vous proposer des articles encore plus adaptés à vos besoins…

Et si vous nous présentiez votre famille ?
Merci, votre espace est prêt !

Vous pourrez le retrouver dans "Mon Compte" rubrique "Mon Vertbaudet".
N'hésitez pas à le consulter à chaque visite sur vertbaudet.fr, les recommandations que vous y retrouverez sont personnalisées pour vous et votre future merveille !

Merci de saisir une adresse email valide